18/03/2007

..Selda Bagcan, quand la musique se met au service du combat ...

 

bagcan_selda

 

Selda Baycan est une chanteuse que j'ai eu la chance de découvrir très tôt sans en comprendre toute suite la teneur qu'elle revêtait, j'étais avant tout subjugué par cette voix à la fois lyrique mais avec une musique limite disco et psychédélique pour certains morceaux. Et plus tard elle me servit de repère pour comprendre une époque très mouvementé et malheureusement très sanglante.

 

Quand on dit Selada Bagcan on se situe tout de suite dans les années de contestations vigourantes des années 70, loin d'être en marge de ce qui ce passe à la même époque un peu partout dans le monde les idées gauchistes séduisent une grandes majorités de jeunes avides d'idéalisme et de monde meilleur prêt à en découdre. Ces jeunes gauchistes et en face d'eux d'autres jeunes faschistes réussirent à purger la Turquie dans des années d'anarchie que l'état Turque régla à l'aide de l'armée, c'est les fameux coups d'états des années 80.

 

L'oeuvre de cette artiste peu commun dans le monde sonore de la Turquie de l'époque est tout simplement qualifiable de défi au idée reçue tant dans sa musique que dans les idées révolutionnaires de l'époque qu'elle diffuse, elle fera d'aillleurs quelques jours aux cachots lors du coup d'états de 80.
Selda Baycan est une chanteuse teinté de folk avec une capacité vocale émotive spectaculaire. C'est une idéaliste et une révolutionnaire ça se ressent dans sa musique, ça se ressent dans sa voix rarement vous n'entendrez des morceaux folkloriques hybrides des plus extraordinaires. Elle se dit elle même chanteuse traditionnel de protestation d'Anatolie. 

 

Vous remarquerez que je romps avec l'ordre de diffusion en vigueur, ben c'est parcequ'elle le vaut bien.

 

notedamga

10/03/2007

..Nilüfer, princesse lyrique et idyllique de la pop ...

sanat

Nilüfer voit le jour à Istanbul en 1955. Nilüfer grandit dans une famille où la musique avait une place prépondérante, son père jouait du piano et sa mère avait dit on une voix remarquable.

 

La carrière de Nilüfer commence très tôt, elle n’a alors que quinze ans lorsqu’elle gagne en popularité en remportant la première place d’un concours de chant nommé « Altin ses sarki yarismasi » qui veut dire concours des voix d’or.

 

 Deux ans plus tard, elle mit le pied à l’étrier pour du bon avec un 45 Tours intitulé « Kalbim bir Pusula » qui veut dire Mon cœur est une boussole. L’artiste est une véritable découverte dans le monde de la musique turque, de 1973 à 1978 elle sera sans cesse gratifiée du disque d’or.

 

 Dans les années 80 Nilüfer connaîtra un revirement dans son style de musique, elle s’inspirera de la musique arabesque et traditionnelle turque pour les introduire dans ces morceaux plutôt pop.

 

Dans les années 90 les albums tel que « Yine Yeni Yeniden »(1994), « Ne Masal ne Rüya »(1994), « Nilüfer’le »(1997) marquera son nom dans l’histoire de la musique turque. Depuis 1992 Nilüfer est représentante à l’Unicef (si quelqu’un à plus d’information à ce sujet n’hésitez pas, c’est tout ce que j’ai pu trouver).

 

Bon je voudrais aussi appeler les fans de cette artiste hors pair à réagir sur le manque d’information sur le net malgré tous mes efforts je n’ai pas pu trouver de documentation sur les dix dernières années de sa carrière.

notedamga

18:48 Écrit par uchisarpension dans Musique de Turquie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : idyllique, voix d or, nilufer, istanbul, pop, lyrique |  Facebook |